06/11/2006

Y'A DES JOURS COMME CA

gallery_frida_10

 

où trop c'est trop, où la seule envie qui demeure un peu vivace est de se blottir sous la couette et attendre que ça passe ("ça" = les fêtes de fin d'année, les anniversaires, les opérations, l'hôpital, l'hiver et peut-être même le printemps, les rhumes, le froid... bon, je m'arrête là, si je me lâche je suis capable de filer le bourdon à tout le site !!!)

23:29 Écrit par Friduchita dans les deux vies de Frida | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : frida |  Facebook |

01/08/2006

PARCE QUE C'ETAIT LUI, PARCE QUE C'ETAIT MOI ...

01:21 Écrit par Friduchita dans Diego y Frida | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : diego, frida |  Facebook |

14/06/2006

J'AI SI LONGTEMPS DORMI...

 

Je n'ai jamais eu froid durant toutes ces années où le long sommeil a pansé mes blessures. Je souhaitais ne jamais revenir et pourtant... Mon pied droit est toujours un problème, il a été écrasé l'année de mes 18 ans par une femme obèse qui est tombée du tramway où je me préparais à embarquer. C'était fatal, bien entendu, comment ne m'en suis-je pas doutée ?

Depuis, je continue à peindre, j'ai connu des hommes, aimé des femmes, promené mon rire dans toutes sortes de fêtes, je ne supporte toujours pas de porter de petite culotte et, pour m'asseoir, rien n'a changé, je préfère toujours les tapis au canapé...ce besoin presque animal de sentir le sol sous mes doigts, le chakra-racine profondément ancré.

Tu vois, je souhaitais ne jamais revenir.

Mais il semble que tu m'aies rappelée...

22:36 Écrit par Friduchita dans Diego y Frida | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : frida, diego |  Facebook |